Fréquentations pour les nuls… suite et fin!

  • Les fleurs, les petits mots doux (par courriels ou vocaux) sont toujours bienvenus. Il faut simplement vous rappeler que le secret est dans la modération. En faire trop peut faire peur à une fille. Si, de temps à autre, vous avez ces petites attentions, elle se sentira appréciée mais elle ne vous prendra pas pour acquis pour autant. Si elle ne reçoit rien de la sorte, elle finira par partir, se sentant négligée.

 

  • Les trucs imprévus, ça existe, d’accord. Assurez-vous simplement que dès que vous savez ce qui vous arrive, vous devez le lui laisser savoir. Un petit indice : si vous ne savez pas à quelle vous finirez (ou sortirez), dites-le lui et laissez le choix de remettre  à plus tard votre rendez-vous : « Écoute, je n’ai aucune idée à quelle heure je vais finir, j’en suis terriblement désolé. Désires-tu que nous remettions ça à plus tard ou bien tu veux quand même m’attendre même si mon heure de sortie est incertaine? » Aucune fille ne devrait vous tordre le cou pour avoir été respectueux et lui avoir donné la liberté de choisir. À moins, bien sûr, que vous lui fassiez le coup à chaque semaine!

 

  • Pour l’amour du Ciel, mettez vos culottes et prenez les décisions!! Soyez le premier à proposer et organiser les rendez-vous! Soyez le premier à demander au téléphone ou par courriel : « Quand es-tu disponible pour que l’on se voie? » N’obligez pas une fille à courir après vous, à vous pourchasser : c’est CONTRE NATURE!!! Cela donne l’impression à une fille de devoir ramper et supplier. Et elles ne rampent pas plus que deux fois pour un rendez-vous. De même, si vous ne menez pas l’affaire, vous lui envoyez le message que vous êtes paresseux. Les filles ne fréquentent pas les paresseux.

 

Fréquenter quelqu’un, c’est simple comme bonjour. Avec ces petits trucs, vous devriez être en mesure de la garder près de vous assez longtemps afin que vous puissiez mieux la connaître et savoir si elle en vaut le coup. Les hommes qui ne chassent pas envoient un message très clair : « Je ne suis pas vraiment pas intéressé par toi. Je ne tiens pas assez à toi pour te respecter toi et tes besoins. Je suis prêt à te traiter comme de la merde. »

Certaines filles vont l’accepter, bien sûr. Mais la plupart des filles, après avoir tenté d’expliquer une partie (si ce n’est pas l’ensemble) de ce qui est écrit ci haut, vont simplement tourner le dos à la relation sans regarder en arrière.

Moi, c’est ce que je fais.

This entry was posted in Relations / Relationships. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s