Justine et son papa

Justine aime son papa. Elle ne le voit pas aussi souvent qu’elle voudrait. Il lui manque souvent.

Il travaille pour la télévision et doit souvent partir.

Quand il est là, il est souvent assis sur le divan en train de lire un livre. Justine, pour être proche de lui, fait la même chose. Il lui a même installé une lampe au-dessus de sa place à elle. Et ils lisent le soir, chacun sur leur coin de divan.

Le divan est aussi le lit de papa. Un jour, un peu après que sa maman soit revenue de l’hôpital, papa a commencé à dormir sur le divan et c’est tout le temps comme ça maintenant.

Son papa lui fait découvrir beaucoup de choses. Il lui fait jouer des disques en lui expliquant que c’est Brassens qui chante ou encore que c’est  la musique de l’histoire de « Pierre et le loup » » Et lui raconte toute l’histoire. Il vraiment super pour compter des histoires. Un jour, il l’amène dans un grand bâtiment avec de belles affiches en couleur dans des vitrines.  À l’intérieur, il donne de l’argent au comptoir à l’entrée et ils vont s’asseoir dans une grande salle avec plein de sièges. Son papa lui demande de rester là. Lorsqu’il revient, il a du pop-corn et de la liqueur pour elle et lui. La salle devient toute noire et, soudain devant elle, apparaissent des images. C’est son premier film au cinéma et c’est magique. C’est comme un livre d’histoire géant avec des pleins de belles images qui bougent. Justine tombe en amour avec les films.

Justine aime aussi bricoler avec son papa. Elle est la meilleure pour donner les bons outils au bon moment. Elle aime tout ce qu’il lui apprend. Il ne lui parle jamais comme si elle était juste une petite fille.

Toutefois, Justine a peur des colères de son papa. Il lui est arrivé d’être très en colère contre sa maman, tellement qu’il donnait des coups à sa maman. Justine se souvient d’un moment quand elle était beaucoup plus petite. Sa maman avait une valise dans les mains et était à la porte de la maison, comme si elle voulait partir. Son papa est allé chercher sa maman par le bras et l’a tirée dans la maison. Justine se faisait toute petite dans l’entrée de l’escalier de la cave. Elle ne voulait pas qu’ils la voient. Son papa continue à tirer sur sa maman et lui donne des coups.

Ils sont devant elle et Justine ne sait pas quoi faire, elle est très confuse, elle a peur, elle est triste et elle ne comprend rien à ce qui se passe. Tout d’un coup, son papa lève la main pour donner une tape à sa maman, Justine recule pour éviter la main et… tombe dans l’escalier qu’elle dégringole à toute vitesse pour atterrir sur le plancher de béton de la cave.

Elle a très mal à l’épaule et se met à pleurer de toutes ses forces. Ses parents, en haut, arrêtent de se disputer et son papa descend à toute vitesse. Il la prend dans ses bras, Justine pleure encore plus fort à cause de la douleur. Il appelle un taxi.

Justine se retrouve à l’hôpital avec son papa. Comme elle est toute petite, elle a un peu peur. Mais comme son papa est là, elle sait que tout ira mieux. Le docteur parle avec son papa et explique c’est la « canicule » qui est brisée et qu’elle devra porter un attelage pour que ça guérisse. Son papa est inquiet mais le docteur le rassure en lui disant qu’à l’âge de Justine (elle a quand même trois doigts!), ça se répare vite vite.

Quelques semaines plus tard, Justine n’a plus mal et ce truc l’embête vraiment. Elle trouve le moyen de l’enlever et va le donner à papa. « J’en veux plus ». Son papa la regarde surpris, lui fait bouger le bras et semble trouver que tout va bien car il lui dit « OK ».

Depuis que maman est revenue de l’hôpital, papa ne tape plus dessus. Un jour, il a levé le bras et maman lui a dit quelque chose. Justine ne sait pas quoi mais papa a baissé le bras tout de suite. Tout ce que Justine sait, c’est qu’il y a quelque chose de brisé entre son papa et sa maman. Ils ne s’aiment plus. Ça doit être ça, car ils ne se collent plus comme avant.

Elle va en parler ce soir à Minou Gris quand elle sera couchée. Il l’écoute toujours lui. Et il ronronne toujours. C’est sa façon de lui dire qu’il l’aime et ça fait du bien à Justine. Une chance qu’elle a Minou Gris.

This entry was posted in Nouvelles / Short Stories and tagged , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s